Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Spectacle son et lumière "Quand l'or était blanc" à Coussac-Bonneval (87)

COUSSAC-BONNEVAL (87) - Porcelaine, amour et trahison au menu des éditions 2009 et 2010 du spectacle de Coussac-Bonneval.


Le scénario

1854. Cela fait maintenant 16 ans que la fabrique de porcelaine de Coussac-Bonneval a fermé définitivement ses portes. Le père Léonard (ancien grognard de la grande armée) et Hubert (Ancien apprenti à la fabrique) se rencontre par hasard et discute du bon vieux temps… celui de la fabrique. Ensemble, ils se souviennent de sa construction, de l’incompétence des contremaitres et des trahisons qui ont mené la fabrique à sa ruine.

Hubert se souvient aussi d’Agnès, son grand amour ! Il se rappelle sa demande en mariage et de la fin de non recevoir qu’elle reçue. A travers la conversation de ces deux hommes, plongés dans le temps et retrouvé les images d’un monde depuis longtemps disparu. Cette fabrique aurait du marcher… tout était là pour qu’elle réussisse ! Mais Maximin Pinard, aidé par d’autres personnes, en avait décidé autrement. Sur fond de complots et d’histoires d’amour, venez découvrir l’image d’un autre temps… quand l’or était blanc…

Genèse du projet

Spectacle son et lumière "Quand l'or était blanc" à Coussac-Bonneval (87)
Les années se suivent et les défis à Coussac-Bonneval aussi ! Début 2009, le bureau de la Lumière des Tours me proposait de travailler sur un nouveau sujet…l’histoire de la fabrique de porcelaine de Coussac-Bonneval (1825-1838).

Bigre ! Ce n’était pas une mince affaire ! Il faut reconnaître ce qui est, la porcelaine, ce n’était pas ma tasse de thé. D’autant que le spectacle de la lumière des tours a une particularité… La pyrotechnie. Je n’étais pas franchement convaincu de pouvoir raconter l’histoire de cette fabrique, en y intégrant la pyrotechnie. Heureusement, j’ai eu la chance de rencontrer Madame Meslin-Perrier, conservatrice du Musée National de la Porcelaine à Limoges. Celle-ci a bien voulu mettre à ma disposition la bibliothèque de son Musée.

Grâce à cela, j’ai pu découvrir un fil conducteur, me permettant de narrer l’histoire de cette fabrique au 19ème siècle, tout en y intégrant un maximum de pyrotechnie. Comme quoi, on a parfois tord de s’inquiéter ! L’histoire de la fabrique n’est pas particulièrement passionnante en elle-même, mais son propriétaire, oui ! Il s’agit du Marquis Hippolyte de Bonneval, qui, après avoir été général de camp sous Napoléon, a été membre de la garde du corps des rois Louis XVIII et Charles X.

Spectacle son et lumière "Quand l'or était blanc" à Coussac-Bonneval (87)
J’avais trouvé une accroche possible grâce à cet homme. En effet, comment ne pas penser qu’un tel individu, compte tenu de son poste et de son passé n’ait pas suscité des haines et des jalousies. En plus, un noble qui se lance dans la création d’une fabrique de porcelaine, même à côté de Limoges, ça a dû en agacer certains.

Je me suis donc servi du contexte historique autour de cet homme, et j’ai créé une fiction, basée sur des faits réels. Un peu à la Alexandre Dumas (toute proportion et talent gardés, bien sûr) ! Malgré le terrible orage qui s’est abattu sur nous le soir de la représentation, le public semble avoir réellement apprécié ce spectacle, ainsi que les membres de l’association.

Bilan, et pour la première fois, la décision a été prise par la Lumière des tours de rejouer ce spectacle en 2010.

Intervenants

Spectacle son et lumière "Quand l'or était blanc" à Coussac-Bonneval (87)
Mise en Scène et scénario : Stéphane Drillaud
Son et Lumière : Audio Concept
Bande son : Hervé Desveaux
Pyrotechnie : Philippe Brun, Bugat pyrotechnie (2009),
JCO (2010)
Effets spéciaux : Stéphane Drillaud
Création effets spéciaux images : Romain Desveaux
Vidéo : Screen Production
Crédit photo : Fabien Cabaret
Production : La Lumière des Tours

Spectacle joué en 2009 et 2010 devant 2 000 spectateurs.
54 figurants, cavaliers et acteurs.

Diaporama


Les carrières de kaolin.


La Chine


La déclaration


Le père Léonard


La révolution de 1830


Monsieur et Madame Pinard


Nouveau commentaire :
Twitter

Spectacles son et lumières | Pyrotechnie et effets spéciaux | Parcours animés | A propos | Spectacles en salle