Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Spectacle Son et Lumière "De feu et de miel" à Coussac-Bonneval (87)

COUSSAC-BONNEVAL (87) - Les guerres de religions n'épargnèrent aucune région. Le Limousin fut le témoin d'une grande bataille entre catholiques et protestant, préfigurant le nouveau visage qu'allait prendre la France sous le règne du "bon roi" Henri IV.


SCENARIO

Spectacle Son et Lumière "De feu et de miel" à Coussac-Bonneval (87)
En de grâce 1569… 23ème jour de juin ! La troisième Guerre de religion bat son plein… l’armée des Réformés campe à Saint-Yrieix-la-Perche. Les Royaux, quant à eux, sont positionnés sur les hauteurs du petit village de la Roche. Les forces en présence opposent 50 000 hommes, dont Félix et Robert, devenus artilleurs du Duc d’Anjou.

La tension entre les deux camps n’a jamais été aussi grande. La bataille est proche ! De leur coté, les habitants de Coussac essaient de vivre comme avant… mais ce n’est pas facile. Qui est protestant, qui est catholique ? Est-il encore possible de s’entendre avec son voisin ? Rien n’est moins sûr ! Sur le marché, les esprits s’échauffent. La guerre décuple les passions. Dans l’air flotte une odeur d’échauffourée. Gabriel de Bonneval, Seigneur des terres de Coussac, se prépare à rejoindre l’armée de Coligny. Son épouse, Jeanne, essaie en vain de l’en dissuader. Il partira, quoi qu’il arrive, se battre aux côtés des troupes des réformés… Ainsi en a-t-il décidé.

Spectacle Son et Lumière "De feu et de miel" à Coussac-Bonneval (87)
De son côté, Lutille, petite enfant de troupe, suit la grande armée du roi. Ce n’est pas tellement qu’elle soit croyante, mais plutôt qu’elle y voit une occasion de se faire un peu d’argent… Les temps sont durs, et dure, elle l’est ! Elle et sa compagnie de routiers attendent avec impatience le début des hostilités. Pour se distraire, certains ont même l’idée de s’en prendre aux paysannes de la région…

Mauvaise idée ! Ils ne vont pas tarder à sentir les dards des femmes de Coussac, privées de leurs maris, partis se battre aux cotés de Gabriel de Bonneval. Quelle armée goûtera le miel de la victoire, lors de la bataille qui donnera son nom au village de la Roche l’Abeille ? C’est à vous de venir le découvrir !

Genèse du projet

Spectacle Son et Lumière "De feu et de miel" à Coussac-Bonneval (87)
Quel pouvait bien être mon nouveau défi à Coussac-Bonneval ? C’est lors d’une réunion de débriefing du spectacle 2007, que le nouveau sujet m’a été proposé. Travailler sur les guerres de religions (la troisième, pour être précis) et en particulier sur la bataille de la Roche l’Abeille, qui comme chacun le sait, s’est déroulé le 25 juin 1569, en Haute-Vienne. En fait, il y a deux batailles de la Roche l’Abeille : la vraie (historique) et la légende avec ses abeilles.

Comment représenter une bataille avec plus de 50 000 combattants ? J’ai laissé le temps au temps et petit à petit une idée est apparue. Et pourquoi pas faire une bataille en pyrotechnie… Et puis, pourquoi ne pas partir de l’histoire pour glisser dans la légende ? C’était parti ! J’ai créé de nouveaux personnages, que j’ai mélangés à des personnages historiques.

J’ai inventé de fausses petites histoires autour de la vraie, la grande. J’ai recherché un axe qui me permettrait de présenter des scènes de batailles (souvent terribles) à un public familial, venu pour se divertir, non pour avoir peur. Avec différents partenaires, nous avons réfléchi sur les possibilités techniques dont nous disposions. Il fallait tenir notre budget.

Après maintes négociations et réunions, j’avais enfin mais nouveautés : Des images projetés sur le château et relayé sur 2 écrans géants, un laser, plus de lumières, des chevaux et un nombre plus important de figurants. Pour réussir mon pari, il fallait aussi que la pyrotechnie et les effets spéciaux soient à la hauteur. Je choisi donc de travailler avec David Hamon, de la société Féérie. Il fallait un feu de concours, topé à la seconde et adapté à l’histoire. David nous a offert une pyrotechnie irréprochable et très réussie. Le mélange de tous ses ingrédients à offert, malgré la pluie, un spectacle digne des dix ans de l’association « la Lumière des Tours ». Encore une fois, le contrat était rempli.

Intervenants

Spectacle Son et Lumière "De feu et de miel" à Coussac-Bonneval (87)
Mise en Scène et scénario : Stéphane Drillaud
Son et Lumière : Audio Concept
Bande son : Hervé Desveaux
Pyrotechnie : Féérie
Effets spéciaux : Stéphane Drillaud
Création effets spéciaux images : Romain Desveaux
Vidéo : Screen Production
Crédit photo : Fabien Cabaret
Production : La Lumière des Tours

Spectacle joué en 2008 devant 1300 spectateurs.
72 figurants, cavaliers et acteurs.

Diaporama


Coup de canon


L'assaut des prostetants


Les abeilles


Après la bataille


La prise de Saint-Yrieix la Perche


La bataille


Nouveau commentaire :
Twitter

Spectacles son et lumières | Pyrotechnie et effets spéciaux | Parcours animés | A propos | Spectacles en salle