Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Parcours animé - Le Mystère de Ségur-le-Château (19)

SEGUR-LE-CHÂTEAU (19) - Cette animation estivale a pour objectif d'offrir au grand public un parcours animé de saynètes, en cohérence avec cette cité médiévale. Ciblé sur la clientèle familiale, ce jeu de piste ponctué de jeux et d'énigmes a permis le dépassement des objectifs en terme de fréquentation.


SCENARIO

Parcours animé - Le Mystère de Ségur-le-Château (19)
Un ancien grimoire découvert dans le grenier d’une maison du village nous raconte que le roi Richard Cœur de Lion lors de son dernier passage à Ségur-le-Château a caché un surprenant message dans la cité médiévale! Mais… personne aujourd’hui ne sait où, ni vraiment de quoi il s’agit ?

Cette véritable aventure interactive permet aux familles de découvrir d’une façon ludique l'histoire du village et son patrimoine. Il s'agit d'un véritable jeu de piste conté durant lequel nos chasseurs de message rencontrent des personnages costumés intrigants et mystérieux (sorcière, bouffon, gueux,moine..).

Ces derniers interprètent des individus de fiction pour favoriser l'interactivité et la convivialité. Ils content de nombreuses légendes et arbitrent de les épreuves ponctuant l'itinéraire. Dans cette déambulation à travers Ségur-le-Château, les concurrents déjouent et résolvent de nombreuses épreuves et énigmes : recherche d’indices, décryptage de messages, négociation, jeux de réflexe, d’adresse et de suspense…

COTE ORGANISATION...

Parcours animé - Le Mystère de Ségur-le-Château (19)
Lorsque Pierre COUSTY, chargé de projets pour la Communauté de Commune de Saint-Yrieix la Perche, me contacta en septembre 2009 pour créer un jeu médiéval conté dans les rues de Ségur le Château (19), qui se déroulerait du 21 juillet au 15 août 2010, ma réponse fut immédiate… Oui !
C’était l’occasion pour moi de renouer avec les animations touristiques dans l’un des plus beaux villages de France. En effet, Ségur-le-Château est un magnifique village médiéval, baigné par l’Auvézère et lourdement chargé d’histoire… Le concept était simple. Créer un grand jeu au cœur du village, adapté aux petits et aux grands, animé par cinq personnages, qui proposeraient aux visiteurs de participer à différentes épreuves. Fort de son succès, cette aventure sera reconduite en 2011 et 2012.

Parcours animé - Le Mystère de Ségur-le-Château (19)
Le public était accueilli dans un premier temps par Triboulet le fou, personnage dont l’équilibre mental état aussi stable que le pont d’un trois mâts traversant passant le Cap Horn en plein hiver. Celui-ci remettait contre piécettes sonnantes et trébuchantes une carte, sur laquelle les visiteurs trouvaient le parcours, l’horaire des animations et les énigmes auxquelles ils devraient trouver la réponse, afin de découvrir « le Mystère de Ségur ».

Une fois la première épreuve accomplie, celle du bilboquet de pépé, les visiteurs partaient dans le village à la rencontre des différents personnages.
Là, ils rencontraient successivement un gueux, répondant au nom de Ségolin, une sorcière nommée Berthe, le moine Dagobert et enfin, l’écuyer Amaury de Meuzac.
L’intérêt pour le public était de découvrir Ségur, mais aussi de jouer et d’apprendre, grâce aux babillages des personnages, l’histoire et les légendes du village dans lequel il déambulait pendant plusieurs heures.

Ségolin était quelque peu syndicaliste, remonté contre les impôts et les nobles. L’épreuve à la quelle il faisait participer les visiteurs se nommait le précipice infernal. Berthe, la sorcière, après avoir donné un cours magistral sur l’art et la manière d’ensorceler son prochain, proposait l’épreuve de la boite à Malice.

Dagobert, bien que moine Franciscain, n’avait de cesse pendant ses sermons, de tenter d’obtenir de la part des visiteurs quelques piécette, avant de leur proposer l’épreuve du « passage de l’enfer ». Enfin, Amaury l’écuyer, personnage très imbu de sa personne, bassinait son auditoire avec les titres de noblesse, avant de lui proposer une épreuve terrible appelée le jugement de Dieu. Chaque visiteur réussissant une épreuve, se voyait remettre par le personnage, un Ségurin (indices) lui permettant de résoudre une partie du « Mystère de Ségur ».

Cette animation s’est déroulée du 21 juillet au 15 août, en 2010, du 18 juillet au 15 août en 2011 et du 16 juillet au 15 août en 2012, pour le plaisir de tous.
Je suis très heureux du succès qu’a rencontré cette animation. Non seulement le public a été au rendez-vous, mais il semble que le bouche à oreille ait très bien fonctionné. Pour preuve, au vue du plébiscite, il fut nécessaire de renouveler l’expérience en 2011 et 2012, en modifiant certains personnages.

Diaporama


Nouveau commentaire :
Twitter

Spectacles son et lumières | Pyrotechnie et effets spéciaux | Parcours animés | A propos | Spectacles en salle